top of page

La Colombie, hôte de la biodiversité mondiale : COP16

Par: Soraya Vittola

Dans une étape historique pour la Colombie et pour la préservation de la planète, notre pays a été choisi comme hôte de la seizième réunion de la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique (COP16). Cet événement souligne non seulement l'importance stratégique de la Colombie en termes de biodiversité, avec plus de 67 000 espèces de faune et de flore recensées, mais renforce également notre engagement en faveur de la protection de l'environnement dans le monde entier.



La COP16, qui aura lieu dans la vibrante ville de Cali, constituera non seulement un forum international pour discuter de stratégies et d'actions concrètes pour la conservation des écosystèmes et des espèces jusqu'en 2050, mais sera également une opportunité inestimable pour la Colombie. d’exercer un leadership significatif sur la scène mondiale.



La ministre de l'Environnement et du Développement durable, dans son discours lors de l'annonce officielle, a souligné l'honneur que représente pour la Colombie de présider pendant deux ans la COP sur la biodiversité. En ce sens, la Colombie s’engage à être un catalyseur pour la construction d’une planète durable et à promouvoir la paix avec la nature. On s’attend à ce que cette COP soit un espace où la voix des pays à méga-biodiversité sera entendue dans le cadre des intérêts géopolitiques internationaux.



Le processus de sélection du siège, qui a inclus des villes comme Bogota et Cali, a montré l'importance de considérer des aspects allant au-delà des infrastructures, comme le potentiel de promotion d'un pacte social dans une région confrontée à des conflits sociaux.

Cali, avec sa riche diversité culturelle et naturelle, constitue le cadre idéal pour accueillir cet événement capital.

Le President de Colombie, Gustavo Petro a commencé son discours en revenant sur l'histoire de la Colombie, en rappelant des événements tels que la dissolution de la Grande Colombie et la fatidique du 9 avril 1948, dates qui ont marqué des moments critiques dans la configuration de notre nation et dans nos relations avec le monde. Cependant, c’est aujourd’hui, lors de la célébration de la COP16, que le président Petro a trouvé un tournant dans l’histoire colombienne et mondiale.

Avec une clarté émouvante, le président Petro a souligné l’importance de la COP16 comme un moment crucial pour l’humanité, au cours duquel se joue la survie même de la planète. Pour Petro, la conférence représente le carrefour où l'humanité doit choisir entre la destruction de la vie humaine elle-même ou la paix avec la nature. C’est à ce stade que la Colombie assume un rôle de premier plan, non seulement en tant que pays hôte, mais aussi en tant que voix morale dans la défense de la biodiversité et de la vie.

Petro a souligné le leadership de la Colombie en matière de biodiversité, rappelant que nous sommes la deuxième puissance mondiale dans ce domaine. En outre, il a souligné l'engagement de son gouvernement en faveur de la « diplomatie de la vie », une politique qui recherche non seulement la paix entre les êtres humains, mais aussi la paix avec la nature.

La COP16 représente une opportunité pour la Colombie de consolider son rôle de leader mondial en matière de conservation de la biodiversité. En outre, cela rappelle la responsabilité partagée de tous les pays dans la protection de l’environnement et la construction d’un avenir durable pour les générations à venir.


La communauté internationale attend avec impatience la célébration de cette conférence, consciente que le succès de la COP16 ne se mesurera pas seulement par les accords conclus, mais aussi par l'héritage que nous laissons en termes de préservation de l'environnement et de promotion de la paix avec la nature.

Bref, la Colombie relève le défi avec fierté et engagement, avec la certitude que la COP16 marquera une étape importante dans la lutte mondiale pour la conservation de la biodiversité et la protection de la planète.


Comments


bottom of page